10 ans
A A Imprimer

Le Festival ALIMENTERRE : on en parle ! (Episode 2)

30 octobre
2017

affiche ALIMENTERRE 2017 et revue de presse

Cette deuxième semaine de Festival nous a offert de belles surprises et ce petit tour de France nous permettra de mettre en valeur quelques belles initiatives portées par le Festival ALIMENTERRE.

L’Accir et la défense du droit à l’alimentation

C’est tout d’abord dans la région Grand Est que nous nous rendons. Un article de l’Est-Eclair met en effet en lumière l’action d’un des coordinateurs historiques du Festival, l’ACCIR. Son objectif premier était une coopération entre les agriculteurs de la région de Champagne-Ardenne et ceux d’Afrique par des échanges d’expériences, de connaissances. En effet, les enjeux sont partagés entre ici et là-bas.

Leur approche se tourne vers le droit à l’alimentation, pour que chaque homme, y compris les agriculteurs, puissent se nourrir dans la dignité. En effet, dans de nombreux pays d’Afrique, comme en France, l’agriculture familiale a de grandes difficultés. Sans argent, l’essentiel est avant tout de se nourrir, en produisant assez pour subvenir à ses propres besoins. Trouver des solutions entre partenaires du Nord et du Sud est essentiel alors que le contexte mondial évolue (changement climatique, pénurie d’eau…)

La découverte de nouvelles initiatives locales

En Alsace, un très bel article sur le blog Pokaa annonce l’arrivée du Festival ALIMENTERRE en terres strasbourgeoises. Autour d’une belle programmation, de nombreuses associations de producteurs et consommateurs se mobilisent pour défendre le droit à l’alimentation et la démocratie alimentaire. Ce sera l’occasion pour les Alsaciens de découvrir de belles initiatives sur le territoire comme Bunker Comestible, Zéro Déchet ou VRAC.

Les initiatives locales contribuant à la démocratie alimentatire seront également à l’honneur ces prochains jours pour défendre un modèle d’alimentation durable. Ce sera le cas à l’écocentre Pierre et Terre qui accueillera trois belles soirées dans le cadre du Festival. A Grasse et Draguignan, le collectif DRACENIE se mobilise autour d’une belle programmation et à Lorient, le Festival ALIMENTERRE réveille les consciences (lire l'article).

Coup de Cœur et bonus de la semaine

Enfin, le ministère de l’agriculture et de l’alimentation parle de nous sur son site internet. Vous pourrez également visionner ou revisionner la vidéo Coup de Cœur du Prix ALIMENTERRE 2017 : les champs du possible. Le site internet bio-addict présente également le Festival ALIMENTERRE dans un article signé Anne Françoise Roger. Et en bonus, le journal du Centre interroge pour vous quatre des réalisateurs des films projetés cette année dans le cadre du Festival. Découvrez qui sont ces quatre noms ici !